FAQ

POURQUOI FAIRE APPEL À ENVIROACOUSTIQUE ?

  • Efficacité : L’expérience acquise auprès du Service cantonal spécialisé du canton de Fribourg (SEn) nous permet de définir le plus précisément possible le cahier des charges adapté à chaque situation particulière. Dans tous les cas, notre bureau s’engage à réaliser tout ce qui est nécessaire, pas plus, pas moins !
  • Rapidité : Nous sommes en mesure de répondre très rapidement à toute demande. Lorsque la prestation est d’une ampleur limitée, le délai de réalisation est de quelques jours. Dans des dossiers plus complexes, notamment ceux qui nécessitent une modélisation numérique (logiciel CADNAA), le délai sera précisé de cas en cas. Dans la mesure où toutes les données nécessaires ont été fournies, notre bureau s’engage à ce que les délais soient strictement respectés.
  • Compétitivité : Les tarifs horaires sont les mêmes que ceux pratiqués par les autres bureaux actifs dans le domaine. Le fait d’avoir défini au plus juste l’étendue exacte du travail garanti à notre bureau une excellente compétitivité. Demandez nous une offre sans engagement.
  • Forfait : Un montant forfaitaire peut être proposé. Dans ce cas, si le travail a été parfaitement précisé et que toutes les données nécessaires ont été fournies par le mandant, il est évident que le bureau s’engage à prendre en charge les éventuels dépassements.
  • Gratuité : Hors mandats, les prestations de courte durée –notamment lorsqu’il est répondu à une demande par téléphone ou par un courriel- ne sont bien entendu pas payantes.

QUELS SONT LES DOMAINES DANS LESQUELS ENVIROACOUSTIQUE BÉNÉFICIE D’UNE EXPÉRIENCE PARTICULIÈRE ?

  • Aménagement du territoire : Dans le cadre de la révision d’un plan d’affectation local (PAL) notre bureau est à même de conseiller la Commune et son urbaniste au sujet des secteurs qui pourraient s’avérer délicats. En cas de nouvelle mise en zone à bâtir, il pourra être fait état de la conformité avec l’art. 29 OPB. Des mesures ad hoc seront le cas échéant proposées. La transcription dans le règlement d’urbanisme (RCU) des conditions à respecter est une tâche parfois délicate, déjà plusieurs fois réalisée.
  • Constructions d’appartements : La construction d’appartements dans des secteurs exposés au bruit est impérativement soumise au respect de l’article 31 OPB. Les mesures nécessaires seront définies en collaboration avec l’architecte et son client.
  • Construction ou modification d’éléments bruyants : Suivant le cas, cela est soumis aux art. 7, 8 et/ou 9 OPB. Lorsque des nuisances sonores sont à attendre, il sera fait état de la conformité à la base légale, avec ou sans mesures spécifiques.
  • Assainissement d’installations existantes : Toute installation fixe bruyante (notamment les infrastructures routières, l’industrie et l’artisanat, les PAC) doivent conformément à l’art. 13 OPB respecter des valeurs limites précisées dans les annexes 3 à 9 OPB. Dans un premier temps, il s’agit de faire état de la situation, par des mesures et/ou des calculs. En cas de dépassement de la norme, des mesures doivent être proposées et dimensionnées.
  • Remarque : La rapidité avec laquelle les procédures d’aménagement ou de construction se déroulent est entre autres fonction du moment auxquels sont pris en compte les aspects critiques. C’est en particulier valable dans le domaine de l’acoustique. Il est dès lors recommandé dans des cas critiques de considérer la protection contre le bruit le plus en amont possible de la démarche. Nous sommes volontiers à votre disposition pour vous aider à choisir le moment opportun.

QU’EN EST-IL DU BRUIT ROUTIER ?

Le bruit routier constitue la source de bruit principale en Suisse. Les délais imposés par la Confédération, pour la réduction des nuisances sonores au-dessous des seuils légaux (on parle dans ce cas d’assainissement),  sont échus (2015) pour les routes nationales et arrivent à échéance en 2018 pour les autres routes (cantonales et communales). Des subventions sont octroyées par la Confédération en cas d’assainissement. Il n’y a aucune certitude que des subventions puissent être obtenues après échéance des délais. Les enjeux sont importants, tant en termes de santé publique que sur un plan économique.

La mesure qui présente le rapport coût/utilité le plus favorable est la mise en place d’un revêtement peu bruyant. On parle parfois de Low Noise Asphalt (LNA) ou plus généralement de Semi Dense Asphalt (SDA).

COMMENT REMÉDIER AU BRUIT PRODUIT PAR LES POMPES À CHALEUR (PAC) ?

Les PAC représentent un excellent moyen de tirer un profit maximal des énergies disponibles. Celles qui utilisent la géothermie ne produisent aucune nuisance sonore pour le voisinage. En revanche, les PAC qui utilisent comme source de chaleur l’air ambiant (type air-eau), sont souvent une source de gêne pour le voisinage. On trouve sur le site du SEn une documentation utile. D’autre part, ce document, qui a été élaboré lors d’une présentation auprès de la société faîtière qui regroupe les installateurs, fournit quelques informations intéressantes.

LÉGISLATION

La base légale fédérale principale (OPB) est disponible ICI

COMMENT NOUS CONTACTER ?

Voir sous « CONTACT » ou en cliquant ICI